Gino Blandin

Vous souhaite la bienvenue !



Ouvrages historiques

Notes et récits de André Lavaud (1913-1919)
Téléphoniste au 112e Régiment d'artillerie lourde


André Lavaud est périgourdin, il est né le 17 août 1893. Quand la première guerre mondiale éclate, il est déjà sous les drapeaux, en train de faire son service militaire à Brive-la-Gaillarde en Corrèze. Il va avoir le privilège de participer au conflit du premier au dernier jour.


Maçon de profession, il va consigner au jour le jour les événements dont il est le témoin. Pendant cinq ans, il va prendre des notes au crayon de bois sur de petits calepins facilement rangeables dans la poche d'une vareuse de poilu. A cela s'ajoutent les cartes postales adressées à ses parents et les lettres adressées à sa fiancé. Il va participer à toutes les grandes batailles : les Ardennes, la contre-offensive de la Marne, Verdun, la Somme, la Champagne et pour terminer l'Italie !


Extrait :


" Samedi 8 août 1914. A midi, tout le monde est prêt, le capitaine nous rassemble dans la cour du cantonnement, le directeur de l'école où nous sommes lui offre un bouquet aux trois couleurs et fait un petit discours, le capitaine est trop ému pour répondre, nous le sortons d'embarras en criant tous en chœur : Vive la France ; nous allons rejoindre le Bataillon sur la place Thiers et de là nous nous rendons à la gare ; à 6 heures le train s'ébranle, toutes les têtes sont tournées vers Brive et ce n'est que lorsque le train se trouve à passer derrière une colline qui nous masque la coquette petite cité que nous nous rendons compte de la réalité, nous sommes partis pour la guerre et bien partis, plus rien désormais ne pourra nous arrêter. Notre train ressemble à un long ruban de verdure, de tous les wagons s'échappe en accents joyeux, notre belle Marseillaise et c'est au milieu d'une cacophonie épouvantable que nous faisons notre entrée dans la gare de Limoges. Il n'y a pas moyen de dormir, nous sommes trop nombreux, mais que voulez-vous, c'est la guerre. "


Dans cet ouvrage, Gino Blandin a collecté, regroupé et mis en forme les notes d'André Lavaud. Il y a ajouté des fiches qui permettent de situer ce que vécut le soldat dans l'ensemble du conflit.


Ce travail n'a pas été édité à ce jour.


Cet ouvrage est consultable aux Archives départementales de Dordogne sous la cote A 3214.


L'ouvrage :


  • Format : 102 pages 210mm x 297mm, 22 cartes et illustrations

 


Croquis d'André Lavaud dans le carnet n° 5 :