Gino Blandin

Vous souhaite la bienvenue !



Ouvrages historiques

Remarques curieuses de l'église et paroisse de Saint-Martin-de-la-Place


" Remarques curieuses de l'église et paroisse de Saint-Martin-de-la-Place sur la Levée de la Loire près Saumur en Anjou, et autres lieux environnants " est le texte intégral d’un ouvrage dont l’original se trouve aux Archives diocésaines d’Angers. Il se compose d’un cahier de 219 pages manuscrites et numérotées.


Le texte est principalement écrit de la main du curé Gabriel Cosnard (1785-1845). Il recopie un texte de Louis Leboucher du Châtellier, vicaire à Saint-Martin-de-la-Place qui a noté des « remarques curieuses » qu’il a lui-même trouvées dans les registres du presbytère en 1724. Selon les dires de l’abbé Cosnard, le registre sur lequel a écrit Louis Leboucher du Châtellier est « tellement usé et décousu » qu’il en a entrepris la copie en 1837. Mais, en fait, on ne retrouve pas moins de sept auteurs ou copistes différents.

L’abbé Louis Leboucher du Châtellier (1699-1747), un des principaux auteurs du texte, fut vicaire de Saint-Martin-de-la-Place d'octobre 1723 à septembre 1725. Il a une certaine opinion de lui-même. Il rappelle plusieurs fois son titre universitaire de « licencié, maître ès arts », surtout quand il fait des actes pour des familles de notables, et note tout ce qu'il fait pour la paroisse. Il semble s'ennuyer un peu dans cette première charge, qu'il considère à l'évidence comme bien modeste pour ses talents. Il est né le 17 juillet 1699 à la Motte (au Logis du Châtellier), hameau de la paroisse de Varennes-sous-Montsoreau (aujourd'hui Varennes-sur-Loire). Il est fils de Louis Le Boucher du Châtellier (présenté comme "marchand") et de Marie Guillon (originaire de Saumur, et dont le père était avocat au parlement), qui signent tous deux. Un de ses frères, François-René, est dit "bourgeois" en 1747. Il est donc originaire d'une famille bourgeoise aisée et éduquée, avec peut-être quelques prétentions nobiliaires comme semble le suggérer l'ajout à leur nom de famille du nom de la propriété qu'ils possèdent (« du Châtellier »). Il suit des études à l'université catholique d'Angers. Il devient prêtre, et célèbre sa première messe le 22 septembre 1723 à l'église de Varennes. La même année, il est nommé vicaire de Saint-Martin-de-la-Place, dont le curé est alors Louis Parent. Il occupe son temps libre à compulser les documents anciens sur la vie de la paroisse, qu'il complète de lectures d'ouvrages érudits ; il cite volontiers ceux-ci pour prouver le sérieux de ses recherches. L'essentiel de son travail d'historien est consigné dans cet ouvrage. Louis Leboucher du Châtellier meurt à Varennes-sur-Loire le 3 mai 1747.


Cet ouvrage est paru en juillet 2015


Ce travail est le fruit d'une équipe :


  • Annick Noël
  • Anne Faucou
  • Gino Blandin

Il n'a pas été publié à ce jour.


L'ouvrage :


  • Format : 21 cm x 29,7 cm, 105 pages
  • Prix : 10 €
  • Editeur : gino.blandin@aliceadsl.fr